Annonces
Le chef de la Première Nation de Fort Albany espère obtenir l’aide du fédéral et de la province pour remédier à la crise des opioïdes dans la communauté. Photo: Associated Press / Elaine Thompson

Opioïdes : la Première Nation de Fort Albany en état d’urgence

Source: Opioïdes : la Première Nation de Fort Albany en état d’urgence |ICI Nord de l’Ontario

Radio-Canada

La Première Nation de Fort Albany, dans le Nord de l’Ontario, est en état d’urgence depuis le 28 mai en raison de la crise des opioïdes.

La Première Nation de Fort Albany indique qu’une « grave pandémie de santé généralisée causée par les drogues illicites et l’alcool (y compris les médicaments sur ordonnance) nuit au bien-être de chacun et au bien-être de la communauté. »

Selon le document, la communauté est « en danger immédiat ou imminent » qui peut porter atteinte à la sécurité, à la santé et au bien-être des personnes.

« Nous voulons réduire et éliminer les drogues illégales opioïdes qui se répandent dans notre communauté », a expliqué vendredi le chef de la Première Nation de Fort Albany, Leo Metatawabin.

« Nous voulons assurer la sécurité, la santé mentale et le bien-être des membres de la communauté.« 

Leo Metatawabin, chef de la Première Nation de Fort Albany

Le chef de la Première Nation espère obtenir l’aide du fédéral et de la province pour remédier à la crise des opioïdes dans la communauté, notamment avec l’établissement d’un centre de traitement et une équipe de lutte antidrogue pour empêcher la drogue de circuler dans la communauté.

Voir aussi

Crise des opiacés aux Etats-Unis : le fondateur d’un labo condamné pour « association de malfaiteurs »

Source: AFP via Crise des opiacés aux Etats-Unis : le fondateur d’un labo condamné pour ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *