Canada

SMACK COMES BACK

A CCIR Investigation | Smack Comes Back Story by ALEX ROSLIN and BILBO POYNTER Special to The Gazette|December 11, 2010 This story was also published in The Montreal Gazette It’s just before 1 p.m. on a cool, sunny Monday afternoon in late November. On a quiet residential street in Montreal’s ...

Pour en lire plus »

Heroin glut hits home

Cook Yvon Robert makes lunch for a young man at Méta d’Âme, a peer-run drop-in centre and residence for opiate users. Photograph by: Allen McInnis, Montreal Gazette By ALEX ROSLIN and BILBO POYNTER, Montreal Gazette Read more: http://www.montrealgazette.com/news/Heroin+glut+hits+home/3960689/story.html#ixzz180qfBzwt It’s just before 1 p.m. on a cool, sunny Monday afternoon in ...

Pour en lire plus »

MÉDECINS DU MONDE CANADA PLAIDE POUR LEUR MISE EN PLACE DE SITES D’INJECTIONS SUPERVISÉS AU QUÉBEC

Médecins du Monde Canada déplore l’inaction des instances gouvernementales au sujet des sites d’injection supervisée et surtout la volte-face du gouvernement libéral québécois survenu après avoir d’abord soutenu leur mise en place. À titre d’organisme d’aide humanitaire œuvrant depuis 1999 auprès des utilisateurs de drogue injectable dans le cadre de son Projet Montréal, Médecins du Monde Canada presse les partis politiques actuellement en campagne électorale de se positionner en faveur de sites d’injection supervisée.

Pour en lire plus »

Consultation des citoyens pour un site d’ injection

Centre d’injection supervisé: la population sera consultée Jean-François Néron Le Soleil (Québec) Le conseil de quartier de Saint-Roch tâtera le pouls de la population au début de l’an prochain sur l’implantation éventuelle d’un centre d’injection supervisé pour les toxicomanes. «Depuis le début de mon mandat au printemps, j’ai travaillé pour ...

Pour en lire plus »

Un urgentologue accusé de trafic d’héroïne

Un urgentologue accusé de trafic d’héroïne Le docteur Jean-Sébastien Gendron, 37 ans, a plaidé coupable jeudi au Palais de justice de Sherbrooke à des accusations de trafic d’héroïne et pour avoir obtenu illégalement de l’oxycodone, un analgésique très puissant. L’urgentologue du Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke connaîtra sa sentence en ...

Pour en lire plus »