Annonces
PHOTO AFP

Crise des opioïdes : hausse dramatique des décès par surdose en 2017

Source: Crise des opioïdes : hausse dramatique des décès par surdose en 2017| Journal de Montréal
Originalement publié le  27 mars 2018

OTTAWA – Les décès liés aux opioïdes ont grimpé de 45 % au pays en 2017 par rapport à l’année précédente, des données qui confirment les craintes de l’Agence de la santé publique du Canada sur l’ampleur de la crise.

De janvier à septembre 2017, au moins 2923 personnes sont mortes d’une surdose liée à la consommation d’opioïdes au Canada. À la même période l’an dernier, il y en avait eu environ 2000.

Ce bilan préliminaire de neuf mois est presque aussi élevé que le nombre total de décès enregistrés pour l’année 2016 en entier, qui était de 2946.

L’agence s’attend à ce que le bilan final de 2017 se chiffre à plus de 4000 victimes canadiennes.

«Malheureusement, les données publiées aujourd’hui ont confirmé nos craintes en montrant que la crise s’est beaucoup aggravée depuis 2016, malgré les efforts de tous les ordres de gouvernement et de leurs partenaires pour renverser la vapeur», a constaté le comité consultatif spécial sur l’épidémie de surdoses dans un communiqué publié mardi.

Le fentanyl et ses dérivés font d’ailleurs de plus en plus de ravages au pays. Ils sont responsables de 72 % des décès accidentels liés aux opioïdes en 2017, comparativement à 55 % en 2016.

Les statistiques montrent également que les hommes sont fortement représentés parmi les victimes de surdoses (76 %). La tranche d’âge la plus touchée est celle des 30 à 39 ans (28 %).

«Tous les ordres de gouvernement doivent en faire plus pour sensibiliser la population, mettre en œuvre et évaluer des approches novatrices de réduction des méfaits et accroître l’accès à des programmes de traitement efficaces afin de venir à bout de cette épidémie», a fait savoir le comité consultatif.

Santé Canada a déjà annoncé lundi qu’il faciliterait l’accès des patients aux traitements de substitution à la méthadone et à l’héroïne pharmaceutique.

Le budget fédéral 2018 prévoit également une enveloppe de 231 millions $ sur cinq ans consacrée à la lutte contre les opioïdes.

«Nous reconnaissons que nous faisons face à une crise nationale de santé publique. Il n’y a pas de solution simple à ce problème. Tous les niveaux de gouvernement et la société civile doivent travailler ensemble dans ce dossier», a réagi mardi la ministre de la Santé, Ginette Petitpas Taylor, à son arrivée à la Chambre des communes.

Voir aussi

The Other Side of the Opioid Epidemic: Chronic Pain Patients

Source: The Other Side of the Opioid Epidemic: Chronic Pain Patients|the Fix.com “It is borderline ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *