Feu vert pour les centres d’injection supervisée en Alberta

Source : http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1062184/centres-injection-supervisee-edmonton-lethbridge

Le gouvernement de l’Alberta a annoncé mercredi l’approbation du fédéral pour quatre centres d’injection supervisée à Edmonton, et un à Lethbridge. Ces services aux toxicomanes seront les premiers du genre à voir le jour en Alberta.

Trois des centres seront gérés par le groupe Access to Medically Supervised Injection Services Edmonton (AMSISE) au centre de santé Boyle McCauley, au centre communautaire Boyle Street et au centre de traitement des dépendances George Spady, tous situés au centre-ville d’Edmonton.

Les statistiques de la province révèlent une concentration élevée des surdoses dans cette partie de la ville, explique la ministre associée de la Santé, Brandy Payne.

La présidente d’AMSISE, Shelley Williams, précise par ailleurs que ces centres ont chacun une capacité restreinte, mais ensemble, ils pourront offrir des services 24 h sur 24, sept jours sur sept. Ils ont aussi comme atout de bien connaître leur clientèle et de pouvoir les référer à d’autres services d’encadrement au même endroit ou très proche.

Le quatrième centre de la capitale albertaine sera situé dans l’hôpital Royal Alexandra et administré par Services de santé Alberta. Il sera réservé aux patients de l’établissement.

L’hôpital sera le premier d’Amérique du Nord à offrir ces services.

Un centre dans le sud de la province

Par ailleurs, le centre-ville de Lethbridge sera aussi desservi, grâce à un centre d’injection supervisée dans les locaux de l’organisme communautaire ARCHES. Le taux de surdoses dans la ville du sud de l’Alberta est 25 % supérieur au reste de la province, selon Stacey Bourque, directrice générale de ARCHES Lethbridge.

La venue de ces centres en Alberta fait partie de la stratégie provinciale de lutte contre la crise des opioïdes. Déjà cette année, 315 personnes sont mortes à cause d’une surdose liée au fentanyl. Les clients auront non seulement accès à un endroit sécuritaire pour consommer de la drogue et à toute une gamme de soins en cas de surdose, mais aussi s’ils décident de se sortir de leur dépendance.

Les quatre centres d’injection supervisée en milieu communautaire à Edmonton et Lethbridge devraient ouvrir d’ici le début de l’année 2018 et celui de l’hôpital Royal Alexandra au printemps de la même année.

Les premiers mais pas les derniers

Services de santé Alberta tente également d’obtenir une exemption du Code criminel pour offrir des services de consommation supervisée au centre de santé Sheldon M. Chumir à Calgary. l’assentiment du gouvernement fédéral devrait venir vers la fin du mois d’octobre, selon le ministère de la Santé de l’Alberta.

D’autres communautés albertaines, notamment Medicine Hat, Grande Prairie, Red Deer, Edson et Fort McMurray sont à l’étape de l’évaluation. Un rapport devra être soumis à la province avant de pouvoir faire une demande au gouvernement fédéral.

Voir aussi

Cannabis: une filiale non commerciale de la SAQ sera créée

Source : http://www.lapresse.ca/actualites/politique/politique-quebecoise/201710/23/01-5141017-cannabis-une-filiale-non-commerciale-de-la-saq-sera-creee.php Une nouvelle société publique, non commerciale, sera mise sur pied pour assurer la ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *