Une injection de naloxone peut inverser les effets d'une surdose d'opioïdes et opiacés. Photo : Getty Images/Lucas Oleniuk

L’Ordre des pharmaciens du Québec demande d’étendre l’accès gratuit à la naloxone | ICI.Radio-Canada.ca

Source : L’Ordre des pharmaciens du Québec demande d’étendre l’accès gratuit à la naloxone | ICI.Radio-Canada.ca

L’Ordre des pharmaciens du Québec (OPQ) juge que l’accès à la naloxone, l’antidote aux surdoses de fentanyl, devrait être gratuit pour les proches des toxicomanes. Il demande à Québec d’agir.

Actuellement, les toxicomanes peuvent obtenir gratuitement la naloxone dans les pharmacies, s’ils ont une prescription. Mais il n’est pas gratuit pour leurs proches, qui peuvent pourtant être appelés à intervenir en cas de surdose.

Par comparaison, à Ottawa, les trousses de naloxone sont disponibles sans frais dans de nombreuses pharmacies, ainsi qu’à l’Hôpital d’Ottawa. Le ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l’Ontario tient également une liste des endroits où les citoyens peuvent s’en procurer gratuitement.

« Plus on facilite d’accès, plus on se donne les moyens de sauver des vies », a indiqué mercredi Manon Lambert, directrice générale de l’OPQ.

L’OPQ estime que le ministère de la Santé devrait aussi permettre que ce médicament soit remboursé aux proches des usagers d’opioïdes. Mme Lambert souligne que son organisme a formulé cette demande au printemps et qu’il l’a réitéré cet été.

« Il n’y a aucune raison, en date d’aujourd’hui, en 2017, avec ce que l’on sait, de mettre des conditions, des critères », a pour sa part commenté Marilou Gagnon, professeure à l’École des sciences infirmières de l’Université d’Ottawa.

Jean-Pierre Courteau, médecin-conseil du Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Outaouais, juge que cette demande est légitime. Il émet toutefois un bémol.

« Ça vise aussi à responsabiliser les utilisateurs pour qu’ils puissent aller eux-mêmes à la pharmacie, quitte à ce qu’ils donnent après le kit à leurs proches pour qu’ils puissent l’utiliser », a indiqué M. Courteau.

Le gouvernement du Québec réplique que son plan de lutte contre les dépendances sera dévoilé à l’automne 2017. Il devrait comprendre une série de mesures pour lutter contre la crise du fentanyl.

Avec les informations de Guillaume Dumont et Roxane Léouzon

Voir aussi

‘I lost everything’: Ottawa man loses home after false fentanyl bust

Source : ‘I lost everything’: Ottawa man loses home after false fentanyl bust | Ottawa Citizen ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *