Annonces

Un projet de loi sera déposé en 2017, dit la ministre Philpott

Source : http://www.ledevoir.com/politique/canada/468678/un-projet-de-loi-sur-la-marijuana-sera-depose-en-2017-dit-la-ministre-philpott

La ministre fédérale de la Santé, Jane Philpott, a indiqué mercredi que le gouvernement déposera un projet de loi dans un an pour amorcer le processus de légalisation et de réglementation de la marijuana à des fins récréatives.
Dans un discours passionné livré au siège des Nations unies à New York, Mme Philpott a prévenu que le projet va « remettre en question le statu quo dans plusieurs pays », mais elle s’est dite convaincue qu’il s’agit de « la meilleure façon de protéger nos jeunes tout en renforçant la sécurité publique ». La ministre n’a cependant offert aucun autre détail sur le projet de loi à venir, qui est destiné à « empêcher la marijuana de tomber entre les mains des enfants, et les profits de tomber entre les mains des criminels ».

Mme Philpott a estimé que le Canada doit améliorer ses façons de faire en ce qui a trait aux politiques publiques sur les drogues, rappelant que l’approche du gouvernement sera fondée sur les preuves scientifiques lorsqu’il s’agira de répondre aux conséquences désastreuses des drogues et des crimes liés aux stupéfiants.

« Je suis fière de défendre une politique à l’égard des drogues qui se fonde sur des données probantes scientifiques. Une politique axée sur la santé publique qui vise à sensibiliser au maximum le public et atténuer au minimum les risques », a indiqué la ministre canadienne lors de la session extraordinaire de l’Assemblée générale des Nations unies consacrée au problème mondial des drogues.

« En tant que médecin qui a pratiqué au Canada et en Afrique subsaharienne, j’ai vu trop de personnes subir les conséquences dévastatrices de la consommation de drogue et des crimes qu’elle engendre, ainsi que des politiques de lutte contre la toxicomanie mal conçues. »

Mme Philpott a amorcé son discours en relatant l’histoire d’une mère qui a perdu sa fille toxicomane. Cette femme lui a raconté avoir regardé sa fille « s’éteindre alors qu’elle avait de la difficulté à accéder au traitement et aux services qui auraient pu sauver une vie fragile ».

« Aujourd’hui, je m’adresse à vous en tant que ministre de la Santé du Canada pour vous dire que nous devons faire mieux pour nos citoyens », a lancé Mme Philpott aux délégués du monde entier.

L’allocution de la ministre coïncidait par hasard avec la « journée internationale du cannabis » (20 avril, ou « 4-20 » en anglais), qui prend une signification toute particulière cette année au Canada. L’Assemblée générale de l’ONU, quant à elle, tient une plénière extraordinaire sur la drogue — la première depuis près de vingt ans. En 1998, l’Assemblée générale avait adopté un plan d’action qui mettait plutôt l’accent sur la criminalisation et l’objectif d’« un monde sans drogues ». Plusieurs observateurs soutiennent que la « guerre contre la drogue » s’est avérée inefficace et a même nui aux efforts en santé publique.

Mme Philpott est consciente que d’autres pays choisiront une autre voie que celle empruntée par le Canada. « Je crois que si nous respectons le point de vue de chacun et trouvons un terrain d’entente, nous pouvons atteindre notre objectif commun : protéger nos citoyens. Mieux encore, nous pouvons améliorer leur vie », a-t-elle conclu.

Voir aussi

Durham works to fix opioid crisis

Source: Durham works to fix opioid crisis Originally published July 26th 2018 DURHAM — Durham Region ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *