“Illegal!” : le magazine qui aide les accros à se payer leur drogue

Source : http://www.courrierinternational.com/article/2014/11/17/illegal-le-magazine-qui-aide-les-accros-a-se-payer-leur-drogue

Un groupe danois propose aux toxicomanes de Londres et Copenhague de vendre un magazine pour gagner un peu d’argent et pouvoir ainsi se payer leur dose sans enfreindre la loi.
« On vous prévient, il y a de fortes chances que l’argent de la vente de ce magazine serve à acheter de la drogue. » Au moins, c’est clair. Un an après le lancement du magazine Illegal! à Copenhague, un groupe danois qui milite pour une réforme des politiques liées aux drogues vient de lancer la version britannique de la revue, en vente dans les rues de Londres. Le concept ? « Assurer aux toxicomanes de la dignité et une source de revenus autre que la prostitution ou le vol », résume The Gardian.

Dans l’édito de la version londonienne du magazine, on peut lire : « Chacun a le droit de faire ce qu’il veut de son corps. S’il s’agit de se faire un trip sous acide pendant deux jours à Camden ou une nuit sous ecstasy à Shoreditch [dans l’est de Londres], qu’il en soit ainsi. Ce qui nous manque, c’est d’être bien informé. Bienvenue à Londres au magazine Illegal! »

Susciter un débat sur la consommation de drogues

Le Danois Michael Lodberg Olsen, qui dirige le projet et assure la rédaction en chef de la revue, précise au Guardian : « Dans un premier temps, le magazine est donné gratuitement aux consommateurs de drogues pour qu’ils le vendent au prix de 3,50 livres (4,40 euros). Si les ventes fonctionnent, ils devront reverser 1,50 livre (1,80 euro) par numéro pour couvrir les coûts de publication. »

La version danoise du magazine est désormais diffusée à 15 000 exemplaires. A Londres, 2 000 exemplaires sont prévus pour le premier numéro. Ils seront vendus par les toxicomanes du quartier de Hoxton, dans l’est de la capitale britannique. « Ce magazine porte sur la culture des drogues, que ce soit positif ou négatif. Nous espérons que cette publication suscitera un débat sur la consommation de drogues », explique encore Olsen au Guardian.

Avant de lancer cette revue, Michael Lodberg Olsen avait déjà imaginé une « salle de shoot mobile » installée dans son van pour offrir un environnement accueillant aux consommateurs de drogues de Copenhague.

Voir aussi

USA : Marijuana sellers undeterred by threat of federal prosecution

Source : https://www.usatoday.com/story/news/2018/01/05/marijuana-sellers-undeterred-threat-federal-prosecution/1008483001/ Defiant marijuana entrepreneurs and investors are shrugging off threats of heightened federal ...

Un commentaire

  1. Bonne idée je trouve, cela pourra donner aux toxicomanes une certaine valorisation de soi. C’est à suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *