Annonces

Davos discute des conséquences sociales, politiques et financières de la politique en matière de drogues.

Davos discute des conséquences sociales, politiques et financières de la politique en matière de drogues.

C’est une bonne nouvelle, qu’à ce niveau là aussi le débat se tienne. Le titre du séminaire est évocateur « Le dilemme des drogues : conséquences sociales, politiques et financières ».

Même si ce n’est pas la fin de la prohibition, la remise en cause de la politique à l’oeuvre depuis un siècle, basée sur un régime unique de « contrôle des stupéfiants » est plutôt une bonne nouvelle à ce niveau.

Comme dans le reste de la société, et même au sein des institutions onusiennes, le débat est maintenant ouvert pour trouver des alternatives à la prohibition des drogues.

Partout on discute de la pertinence de la classification des stupéfiants, partout le statut légal du cannabis est réévalué, partout l’idée de réguler autrement pour sauver l’Etat de droit fait son chemin.

Cannabis Sans Frontières propose que la prochaine réunion de haut niveau de la Commission des Stupéfiants de l’ONU (CND), prévue à Vienne le 13-14 mars prochain, indique dans sa déclaration finale que la « guerre aux drogues et la politique de Tolérance Zéro » ne sont plus d’actualité et que la prochaine session spéciale des Nations Unies sur les drogues (UNGASS) devrait adopter un nouveau système de régulation des drogues basé sur le respect des droits humains fondamentaux.

Pour suivre les débats du Forum Economic de Davos : http://www.weforum.org/

Voir aussi

How America Convinced the World to Demonize Drugs

Source: How America Convinced the World to Demonize Drugs|Vice.com Originally published August 13th 2018 Much of ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *