Utiliser la drogue saisie pour les toxicomanes

Source : http://fr.canoe.ca/artdevivre/styledevie/article1/2012/09/25/20230376-afp.html

Le maire de Bogota, la capitale de Colombie, premier pays producteur mondial de cocaïne, a proposé lundi d’utiliser la drogue saisie aux trafiquants afin de fournir des centres pour toxicomanes. 

À la tête depuis le début de l’année de cette mégalopole de 7 millions d’habitants, Gustavo Petro, un ancien guérillero, a lancé cette idée, une semaine après l’inauguration dans des quartiers pauvres de centres de traitements proposant des drogues de substitution.

Partisan de l’administration de drogues illégales sous contrôle médical, M. Petro a estimé que ces produits pourraient provenir «des saisies effectuées par la police», lors d’un entretien à la radio La FM de Bogota.

La drogue devrait être auparavant examinée par un «laboratoire certifié par l’Etat» afin d’en garantir la qualité, a-t-il ajouté, faisant valoir l’aspect non-coûteux de cette solution.

Le magistrat, ancien sénateur de gauche, a également émis une seconde proposition consistant à se fournir auprès de laboratoires étrangers. La «drogue «pourrait être importée à des fins thérapeutiques», a-t-il indiqué.

Réduire le trafic

Selon lui, ce type de traitement est utilisé «avec succès» depuis plus de 25 ans dans plusieurs villes au monde afin de réduire les ravages causés par le trafic de cocaïne.

Les centres de traitement sont des «sites absolument propres, avec un personnel public, parfois des ONG totalement certifiées, permettent (aux toxicomanes) de s’y rendre pour leur consommation», a poursuivi M. Petro.

La position du maire de Bogota a été violemment critiquée par plusieurs partis politiques, ainsi que par le procureur général Alejandro Ordoñez, qui y voient une incitation à la consommation de drogue.

Même si l’activité des organisations de trafiquants a été réduite en Colombie, le pays demeure le premier producteur de cocaïne au monde, au coude-à-coude avec le Pérou, avec une production de 345 tonnes annuelles l’an dernier, selon le dernier rapport des Nations unies.

Voir aussi

2 new strains of fentanyl are resistant to Narcan

Source : 2 new strains of fentanyl are resistant to Narcan|WDRB.com LOUISVILLE, Ky. (WDRB) — The ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *