Selon un rapport de l’ONU, les drogues tuent encore 200 000 personnes par année

Source : http://quebec.huffingtonpost.ca/2012/06/26/selon-un-rapport-de-lonu_n_1629262.html

VIENNE, Autriche – La consommation de drogues dans le monde demeure stable, mais provoque toujours environ 200 000 décès par année, a révélé l’agence anti-drogue des Nations unies dans un rapport publié mardi.

Selon des données de 2010, l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime a également indiqué que des traitements universels pour les dépendants coûteraient 250 milliards $ US par année pour que tous puissent recevoir les soins appropriés.

Le rapport note toutefois qu’une somme beaucoup moindre est dépensée à cette fin, ce qui signifie que moins d’une personne sur cinq ayant besoin d’aide en reçoit réellement. Les pertes de productivité et les crimes commis par ceux ayant besoin de financer leur consommation provoquent des coûts additionnels gigantesques pour plusieurs pays.

Dans son rapport annuel, l’agence onusienne indique qu’environ 230 millions de personnes, ou 5 pour cent de la population terrestre, ont utilisé des drogues illégales au moins une fois en 2010. L’organisme a toutefois souligné qu’il existait des différences marquées entre les deux sexes en fonction de la provenance des utilisateurs, la consommation des femmes américaines représentant par exemple les deux-tiers de celle des hommes, tandis qu’il s’agit plutôt d’un dixième en Inde et en Indonésie.

Au dire du rapport, l’estimation de 200 à 250 milliards $ US nécessaires pour le traitement de tous les dépendants représente de 0,3 à 0,4 pour cent du PIB mondial. Dans certains pays, précise le document, les pertes de productivité par capita sont encore plus coûteuses. Aux États-Unis, on parle ainsi de pertes représentant 0,9 pour cent du PIB, l’an dernier.

En 2011, mentionne le rapport, la production mondiale d’opium était de 7000 tonnes, une diminution de plus de 20 pour cent comparativement au pic enregistré en 2007. Il s’agit malgré tout d’une hausse par rapport à 2010, lorsque des maladies ont détruit près de la moitié des récoltes du premier producteur mondial d’opium, l’Afghanistan.

Bien que les zones utilisées pour cultiver la coca aient rétréci de 33 pour cent au cours des 12 dernières années, ce gain a «été annulé par la hausse des taux de production de drogues synthétiques, incluant des hausses significatives dans la production et la consommation de psychotropes qui ne sont pas sous contrôle international», a précisé l’agence basée à Vienne.

Au final, l’utilisation de drogues illicites «est demeurée stable depuis cinq ans, jusqu’à 2010 compris, et de 3,4 à 6,6 pour cent de la population adulte en consomme», dit le rapport. Le cannabis est la drogue la plus largement utilisée à travers le monde.

Voir aussi

Narcan-Resistant Strain Of Fentanyl Strikes

Source : Narcan-Resistant Strain Of Fentanyl Strikes – WOWK 13 Charleston, Huntington WV News, Weather, Sports ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *