Annonces

The Gazette se fait refuser l’accès aux enregistrements de surveillance du métro

La vidéo de surveillance de la STM qui montre l’altercation entre Farshad Mohammadi et les policiers du SPVM, le 6 janvier, à l’intérieur de la station de métro Bonaventure est confidentielle puisque le fait de la rendre publique pourrait entraver l’enquête en cours à propos de la mort de l’homme itinérant http://metadame.sytes.net/selon la Société de Transport de Montréal.

Les dirigeants de la société de transport collectif n’ont pas voulu accéder à la requête d’accès à l’information du quotidien The Gazette et ainsi fournir une copie de l’enregistrement au journal.

La STM soutient aussi dans la lettre de refus datée du 26 janvier que permettre l’accès au vidéo divulguerait des informations personnelles.

La loi québécoise sur l’accès à l’information ne contraint pas un organisme public à dévoiler des documents en aucune circonstance.

Le plan du quotidien est de faire appel auprès de la commission québécoise de l’accès à l’information.

The Gazette a décidée d’aller en appel puisque leurs dirigeants croient que les évidences d’une enquête devraient toujours être rendues publiques”, dit l’avocat Mark Bantey, qui représente The Gazette.

Farshad Mohammadi est mort après que les agents du SPVM l’ait tiré dans le haut du corps après qu’il n’ait pas obéi aux ordres des policiers d’arrêter d’avancer et de se mettre au sol.

La Sûreté du Québec a été appelée en renfort pour l’enquête, comme c’est le cas dès qu’une fusillade survient dans la province.

Traduction approximative d’un article original de The Gazette

Voir aussi

Impact de la crise des opioïdes au Québec et en Colombie-Britannique

Source : Impact de la crise des opioïdes au Québec et en Colombie-Britannique| Centre Hospitalier ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *