Communiqué de presse RSIQ

Pour que le gouvernement fédéral soit un véritable partenaire de la
lutte contre l’itinérance

Le 14 février 2012- Aujourd’hui, c’est plus de 150 personnes œuvrant au sein d’organismes en itinérance
des quatre coins du Québec qui se sont déplacées devant les bureaux du Premier ministre Stephen
Harper pour demander l’augmentation de la Stratégie des partenariats de lutte contre l’itinérance (SPLI)
dès le prochain budget. Les représentants des organismes étaient également réunis pour s’assurer que
le financement fédéral se poursuivra au-delà 2014, moment auquel se termine le programme. Lors du
point de presse, les demandes du RSIQ ont été appuyées par tous les partis de l’opposition. Ainsi, Mme
Nycole Turmel, chef intérimaire du Nouveau parti démocratique (NPD), M. Marc Garneau, leader à la
chambre pour le Parti libéral du Canada et Jean-François Fortin, député du Bloc Québécois ont tous pris
la parole pour montrer leur appui au RSIQ.

Depuis 2001, le budget dédié à la SPLI n’a jamais été augmenté ni même indexé. Alors que le
gouvernement fédéral dépense 18 M$, les organismes communautaires identifient à plus de 50 M$ les
besoins financiers. Tout d’abord, depuis quelques années, les organismes observent un accroissement du
phénomène et une complexification des problématiques, nécessitant davantage de ressources. Ensuite,
le montant requiert un ajustement à cause de la hausse du coût de la vie, laquelle touche l’immobilier et
les salaires, diminuant ainsi la capacité d’intervention des organismes. La situation est extrêmement
problématique alors que les organismes ont moins d’argent pour faire face à des problèmes
grandissants.

Les organismes communautaires en itinérance sont fortement préoccupés par la fin du programme
prévu en 2014. D’ailleurs, la ministre responsable du programme, Mme Diane Finley, a refusé un bon
nombre de demandes de rencontres du RSIQ visant à discuter de l’avenir de la SPLI. Pourtant, il est
fondamental qu’un programme fédéral continue d’exister après 2014 permettant comme c’est le cas
actuellement aux régions de participer à la planification des dépenses et à la sélection des projets.

***
Le Réseau SOLIDARITÉ Itinérance du Québec (RSIQ) est un regroupement d’organismes communautaires
œuvrant auprès des personnes en situation ou à risque d’itinérance. Le RSIQ regroupe treize
concertations régionales représentant près de 300 organismes et a pour objectif d’améliorer les
conditions de vie des personnes en difficulté, itinérantes et sans domicile fixe, de diminuer le
phénomène de l’itinérance, de contribuer à l’insertion sociale de ces personnes et à l’élimination de la
pauvreté.

SOURCE :
Pour le RSIQ : Célia Corriveau, coordonnatrice
Cell. : 514-659-4733

Voir aussi

It’s time to stop opioid prohibition and start regulation

Source : It’s time to stop opioid prohibition and start regulation – The Globe and Mail ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *