Appui aux piqueries supervisées

LE soleil
29 mars 2011
Marc Allard
(Québec) Les organismes québécois d’aide aux toxicomanes qui souhaitent mettre sur pied des piqueries supervisées ont reçu un appui indirect du Procureur général du Québec, a appris Le Soleil.
Dans un mémoire déposé il y a deux semaines en Cour suprême, le procureur de l’État québécois a estimé que la loi fédérale sur les drogues ne devrait pas s’appliquer au centre d’injection supervisé Insite, à Vancouver, car elle devrait plutôt relever de la compétence provinciale en santé.
Si la loi canadienne interdit de posséder de la drogue ou d’en faire le trafic, ces interdictions «ne sauraient s’appliquer au personnel et aux patients d’Insite en regard des services de santé qui y sont dispensés», peut-on lire dans le mémoire du Procureur.
En janvier, la Cour d’appel de la Colombie-Bri¬tannique avait confirmé le jugement d’un tribunal inférieur statuant qu’Insite, le seul centre d’injection supervisé au pays, était un service nécessaire à Vancouver et qu’il devait rester ouvert. Un mois plus tard, le gouvernement fédéral avait cependant demandé à la Cour suprême de revenir sur cette décision.
Dans son mémoire, le Procureur général du Québec se penche uniquement sur la question du partage des compétences et donne son appui à la position de la Cour d’appel de la Colombie-Britannique sur la prépondérance des provinces en matière de santé et donc en ce qui concerne Insite.
Espoir à Québec
À Québec, l’organisme d’aide aux toxicomanes Point de repères souhaite depuis plusieurs années ouvrir un centre d’injection supervisé pour permettre aux utilisateurs de drogues intraveineuses de se piquer de manière plus sécuritaire.

Voir aussi

Dawson: Here’s why it’s time to legalize all drugs in Canada

Source : http://ottawacitizen.com/opinion/columnists/dawson-heres-why-its-time-to-decriminalize-all-drugs Picture this: You’re an injection drug user, and, you’re worried the next ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *